La douleur chronique - Vous pouvez vivre sans!

Walt Morrey, NCBTMTB #331446-00
89 rue Montgolfier
69006 Lyon
06.43.51.36.65
Traduction : Claudine Vuitton

Chez beaucoup de clients, le massage peut réduire ou éliminer la douleur. Si vous vivez avec une douleur chronique, vous pouvez peut-être la supprimer de votre vie. Vous avez consulté des médecins, chiropracteurs, etc., et malgré cela vous avez dû recourir à des médicaments anti-douleurs. Peut-être avez-vous essayé une technique de massage et en avez tiré une mauvaise expérience. J'ai entendu d'horribles histoires qui rapportaient que des personnes se retrouvaient avec des bleus ou des zones sombres sur le corps quelques jours après un massage. Il s'agit là de massothérapies nuisibles.

Il existe autant de techniques de massage qu'il y a de masseurs. Le massage des tissus profonds est conçu pour soulager la douleur musculaire chronique. Utilisé de manière inappropriée, le massage des tissus profonds peut être extrêmement douloureux, Une telle situation est inacceptable et vaine. Lorsqu'un masseur vous fait mal, il est de votre responsabilité d'insister pour qu'il réduise la pression ou la vitesse de ses mains. S'il ne parvient pas à vous entendre, vous devez mettre fin au massage. Et dans ces conditions, tout thérapeute honnête renoncera à sa rétribution financière.

Quand un client a besoin de la technique de massage des tissus profonds, j'utilise une échelle de la douleur graduée de 1 à 10.

1
|
3
Pas de douleur
|
"Oh, un mal qui soulage"
|
Zone thérapeutique
|
4
|
7
Le client ressent une douleur
et doit alors contrôler sa
respiration ou la tension
Réduire la force - trop de
douleurs en plus le lendemain
8
9
10
"Oh ça fait mal !!!"
|
"Aïe, aïe, aïe"
Plus blessant que bénéfique
|
SADIQUE


Je demande aux clients qu'ils prennent aussi peu que possible de leur médicaments contre la douleur avant de recevoir un massage, afin qu' ils distinguent clairement où se situe la limite de leur "Oh, un mal qui soulage". Généralement, si cette technique de massage peut aider, les clients le savent dès la première séance, même s'il faut un certain nombre de massages pour aboutir à la pleine efficacité du traitement. Si la douleur ou la blessure est ancienne, des "massages d'entretien" peuvent être nécessaires pour prévenir le retour de la douleur, avec des séances espacées 2 à 6 semaines, selon le besoin.

Lors d'une séance type, je réalise un massage de tout le corps, avec une attention plus soutenue sur les zones dont le problème est connu. Au cours des premières séances, j'entends fréquemment : "Je ne savais pas que j'avais mal là!". Un muscle endommagé dans une région peut provoquer une douleur dans une zone totalement différente. C'est pourquoi les thérapeutes doivent traiter le corps en totalité.

De nos jours, de nombreux médecins et chiropracteurs recommandent le massage pour le maintien du bien-être, après en avoir observé les bénéfices.